Essieux à roues jumelées indépendantes.
Le " Poids lourd " est le domaine d'application par excellence du concept d'essieux à roues jumelées indépendantes.

Principe de construction :
Basé sur le concept original de roue orbitale, ce montage consiste à jumeler les roues à l'aide d'une paire de balanciers, parallèles à l'axe de l'essieu. Le point de pivot central des balanciers est solidaire de l'extrémité de l'essieu.
Lorsqu'une des roues subit un mouvement vertical (bosse ou creux), elle communique à sa roue voisine un mouvement vertical de sens inverse. Les quatre roues d'un même essieu sont en contact permanent avec le sol, quel qu'en soit le profil. Si un obstacle, pierre ou nid de poule, provoque un mouvement vertical de la roue correspondante, l'essieu lui, ne subit que la moitié de ce mouvement.
La figure ci-contre représente un premier mode de réalisation, dans lequel un essieu conventionnel a été conservé. Ce choix permet, entre autres avantages, de conserver une grande partie d'organes existants et éprouvés, et d'expérimenter dans un premier temps les avantages de ce nouveau principe de suspension. La transmission des efforts de traction et de freinage s'effectue au moyen de bielles articulées, reliant le moyeu à la jante extérieure d'une part et les deux jantes entre elles d'autre part. D'autres formes de réalisation, toujours basées sur ce même principe, auront pour but de développer des systèmes de freinage plus puissants, élaborés selon les principes de disques-anneaux multiples. Dans ce cas, d'autres moyens de transmission seront également expérimentés.

Les essieux à roues jumelées indépendantes procurent des avantages considérables :

Economie :
Chaque pneu étant soumis à la même charge, il en résulte une usure réduite et plus régulière. Plus de phénomène d'usure anormale due notamment au profil bombé de la plupart des routes.
Les carcasses des pneumatiques ne sont plus soumises à des chocs brutaux (cailloux, obstacles divers), donc longévité accrue.
La charge globale par essieu étant répartie de manière égale sur chacun des quatre pneus, la charge unitaire par roue est donc réduite, ce qui permet de développer de nouveaux pneus moins coûteux, à performances égales.
L'usure des pneus peut être réduite au moyen de systèmes de relevage hydraulique des roues intérieures ou extérieures en alternance (40% de temps de roulage d'un camion se fait à vide).

Sécurité :
Maintien permanent de l'adhérence maximale sur quatre roues d'un même essieu. Réduction de 50% de l'amplitude des oscillations verticale des essieux, donc amélioration de l'amortissement et réduction de vibrations parasites.
Possibilité d'utiliser des pneus à profil bas, améliorant ainsi la tenue de cap.
Les gains en matière de confort deviennent facteur de sécurité car le conducteur est moins éprouvé lors de longs trajets.

Confort :
La réduction de près de 50% des vibrations et secousses améliore sensiblement le confort et réduit la fatigue du conducteur.
Les marchandises transportées bénéficient de conditions améliorées. Elles sont moins éprouvées par les vibrations et secousses, les arrimages sont moins sollicités, donc plus de sécurité pour les autres usagers de la route.




 
 
A propos du site | Confidentialité et Responsabilités

copyright GLOBEHOLDING