La roue orbitale constitue une révolution qui offre de très larges possibilités de développement dont seules quelques unes ont été explorées à ce jour…
Découvrez quelques uns des prototypes réalisés.


Maquette d'étude pour une machine de compétition avec roues orbitales et suspension avant/arrière monobras ancrés directement sur un berceau support moteur.
Ce prototype accepte tout moteur de compétition. Il est doté également d'une gestion direction à pivot, gestion hydraulique automatique de l'angle de chasse, d'une gestion électronique du déport et des freins périphériques.


A l'ère spatiale, une voiture se doit d'être en mesure de se jouer des lacets sur la lune aussi bien que des terrains accidentés menant au fond des cratères lunaires. Dénuées de moyeu central, les roues OSMOS du "Neo Cosmic Voyager" s'adaptent, chacune pour soi, aux irrégularités topographiques, de sorte que la carrosserie conserve toujours une assiette parfaitement horizontale.


Monocorps conçu par Francis Metzger, exposé au Mondial de l'Automobile de Paris et présenté à travers un article dans " Sciences et vie ".
Ce monocorps se distingue par un habitacle complètement séparé de la mécanique, grâce à l'adoption des roues OSMOS. En effet, moteur, transmission, freinage et direction sont logés dans les roues sans moyeu. Les moteurs ont cinq pistons disposés en étoile et sont reliés à des volants d'inertie qui servent aussi de disques de freins.


Un hybride mi-auto, mi-moto conçu par Pascal Fouquereau, exposé au Mondial de l'Automobile de Paris et présenté à travers un article dans " Sciences et vie ".
Les roues avant peuvent se rapprocher en position jumelée en vitesse de croisière ou s'écarter de 1,30 m pour assurer la stabilité à basse vitesse. La roue arrière est à la fois motrice et directrice. Elle est attirée par un moteur de deux temps-trois cylindres Orbital, via une boite de vitesse à commande séquentielle. Le carénage est en kevlar, et le cockpit amovible abrite trois passagers assis sur une triple selle avec dossiers.


Grâce à l'utilisation des roues OSMOS, ce fauteuil roulant "bagage" offre des facilités d'utilisation révolutionnaires. Avec un poids de 3 Kg, il est démontable en quelques secondes, sans effort, et se range dans un mini sac (62 cm de diamètre et 12 cm d'épaisseur). De quoi faciliter grandement le rangement et la manipulation de ce fauteuil.


Ce prototype à été présenté au public à travers un article dans " Thunder Cycles ".
Une vision transcendée du futur a permis d'engendrer cette American V-Twin.
Le célèbre design Chrome-Cuir atteint son apogée, couplé avec une technologie innovante. Les roues sans moyeu OSMOS, associées au système hydraulique qui contrôle fourche et amortisseurs est la pièce maîtresse de ce "Street-Fighter", nommé"Apache".


Visionnaires avant tout : les collaborateurs de BMW technik GmbH peuvent se laisser guider par des idées révolutionnaires et donner des impulsions sans avoir à penser immédiatement à la production en série.


La roue OSMOS adaptée à ce scooter électrique permet de lui donner un style innovant et de renouveler l'image du véhicule électrique. Silencieux et non polluant par ailleurs, ce scooter électrique reste performant grâce à la diminution de l'effet gyroscopique et des masses non suspendues, notamment, liées aux roues sans moyeu.


 
 
A propos du site | Confidentialité et Responsabilités

copyright GLOBEHOLDING